Accueil>...>La MDPH 33 me propose>Communiquer>Communiquer avec une personne ayant un handicap psychique

Communiquer avec une personne ayant un handicap psychique

Le handicap psychique n’affecte pas directement les capacités intellectuelles, mais plutôt leur mise en oeuvre. Au quotidien, ce handicap peut recouvrir des situations très hétérogènes.

Le handicap psychique va s’illustrer par le retentissement personnel et social des troubles psychiques sur les capacités d’autonomie et d’adaptation des personnes. Ces incapacités vont rendre la vie personnelle et sociale difficile.
Le handicap psychique n’est pas systématiquement visible. Intellectuellement, elles éprouvent parfois des incapacités d’abstraction, de mémorisation, de concentration, et donc de communication.
Dans la vie sociale ou le travail, la personne handicapée psychique peut percevoir la réalité de façon différente, provoquant ainsi  des difficultés et incompréhensions réciproques.

Quelques conseils pour une bonne communication :

  • Avoir une écoute attentive,
  • Etre naturel et patient,
  • Eviter les ambiguïtés, les allusions, les doubles négations,
  • Eviter le second degré, l’ironie, les métaphores ou autres figures de style parfois un peu complexes,
  • Etre clair, précis dans ses propos, s’exprimer sans emportement.