Accueil>...>Les aides de la MDPH>Orientation EMS Adultes>Modalité d'accueil en établissement

Modalité d'accueil en établissement

Il existe différentes formules d’accueil en établissements :

Accueil permanent

La personne réside à temps plein dans l’établissement. Elle dispose d’une chambre qui lui est propre. Elle peut partir en week-end et en vacances chaque année en avertissant la direction de son établissement dans les limites fixées par le règlement départemental d’aide sociale.

La personne handicapée ou son représentant légal fait la demande auprès du directeur d’établissement qui décidera, avec son équipe, de son entrée.

Accueil temporaire

La personne est accueillie un certain nombre de jours dans l’année (trois mois maximum par année civile). A ce jour, en Gironde, cet accueil est possible en Foyer Occupationnel (FO) ou en Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM). Il est programmé par chaque établissement à la demande des bénéficiaires ou de leur famille. Il permet aux aidants familiaux d’avoir un relais pour se reposer ou partir en vacances.

La personne handicapée ou son représentant légal fait la demande auprès du directeur d’établissement qui décidera, avec son équipe, de son entrée.

Accueil de jour

La personne se rend dans l’établissement en journée, y mange éventuellement le midi  et participe aux ateliers, sorties et toutes autres activités proposées par l’établissement. Elle rentre à son domicile le soir. Cet accueil est possible dans les Foyers Occupationnels (FO), Foyers d’Accueil Médicalisé (FAM) ou en Maison d’Accueil Spécialisé (MAS) et peut se dérouler à temps partiel.

La personne handicapée ou son représentant légal fait la demande auprès du directeur d’établissement qui décidera, avec son équipe, de son entrée.

Accueil en urgence

Ce sont des places enInternat (Modalité de prise en charge permettant l'accueil jour et nuit.) réservées à l’hébergement des adultes handicapés en situation d’urgence sociale extrême (maltraitance, décès de l’aidant principal...) et faisant l’objet d’un signalement.

C’est le président du Collectivité Départementale qui décide des affectations pour les établissements qui relèvent de ses compétences après instruction des demandes par la Direction des Actions pour les Personnes Agées et les Personnes Handicapées (DAPAPH) du Collectivité Départementale.